Cher capitaliste

Poème écrit en une dizaine de minutes avant d’aller dormir, dans la peau de Popo Marius.

Cher capitaliste
L’argent
Tu en demandes plus
Ça t’excite

Tu te soucis peu de l’humanité
Tu préfères compter
Exploiter les uns
Surexploiter les autres

Continuer la lecture de « Cher capitaliste »

Des chiffres contre des mots, par P. Marius

Un deux trois quatre
Des chiffres
Contre des mots

Je suis une petite tache
Dans leur utopie perdue
De capitalistes sauvages

Cinq six sept huit
Je vous entends
« Pourquoi ne pas vider l’univers
De ce qui le maintient en vie »

Continuer la lecture de « Des chiffres contre des mots, par P. Marius »

"À l'époque", par P. Marius

Sur le rebord de la fenêtre du sixième étage
Un homme ne cesse de dire « à l’époque »
À l’époque-ci
À l’époque-ça

Une nostalgie perdue en haute voltige
Une agression quelque part dans le vide
Quelques pieds qui marchent
Pour oublier qu’ils ne peuvent plus courir

Continuer la lecture de « "À l'époque", par P. Marius »