Scène coupée dans l'épisode 7 de D.U.A.M.

Je suis en train de corriger D.U.A.M. et j’ai décidé d’enlever ce fameux long discours où le méchant parle de ses projets futurs. Ce cliché ne ressemble pas à Omaco, celui-ci caressant des buts centrés sur son échiquier et non sur le monde.

Continuer la lecture de « Scène coupée dans l'épisode 7 de D.U.A.M. »

Aperçu brouillon du prologue de Supermoi vs le Maire !

Il était une fois un enfant comme vous et moi, incapable de s’endormir, inquiet pour le sort du monde, blotti contre son ours en peluche. Des tonnes d’images lui trottaient en tête : tous les jours de nouveaux drames, de nouvelles apocalypses annoncées à la télé… tous les jours de nouveaux cauchemars.

La troisième guerre mondiale, le nucléaire, la couche d’ozone, les abeilles tueuses, les théories de fin du monde de presque toutes les religions… et cet Edmond Dugranger qui lui taxait sans cesse son déjeuner.

En vérité, pas besoin d’écouter les nouvelles pour avoir peur !

Enrico Toupin, notre futur héros, la connaissait bien la violence : il allait à l’école. Ça peut paraître anodin écrit de cette façon, mais certaines écoles échappaient et échappent toujours à toutes lois avec leur cour extérieure transformée en terrain de luttes et leur armée de brutes incomprises en colère.

Continuer la lecture de « Aperçu brouillon du prologue de Supermoi vs le Maire ! »

Le conte du monsieur radin, version bêta

Je vous présente aujourd’hui le conte d’un monsieur radin devenu le patron d’une des plus grosses entreprises du monde. Ce monsieur avait eu de la chance parce que même sans investir, sans dépenser le moindre sou, il avait fait fortune ; ayant eu la bonne idée au bon moment, et beaucoup de chance.

Chance qui ne dura pas…

Continuer la lecture de « Le conte du monsieur radin, version bêta »

Trois fois

Trois fois.

Seulement trois.

Peut-être deux…

À part moi, qui se souvient du nombre exact de fois où il a pu bien se mouvoir dans la salle de bains, la lumière grassement allumée ? À part moi, qui restait toujours dans les ténèbres pour ne jamais se croiser dans un miroir ou pire, être vu ? Déjà que je devais endurer les néons de l’école et la lampe tamisée des soupers de famille… Je mangeais de plus en plus vite et j’ai rapidement abandonné l’école.

Continuer la lecture de « Trois fois »

La démocratie selon Folio Mentol

Je ne suis pas un enfant de la télévision, ni qu’un quelconque monde virtuel. J’ai grandi les deux pieds ancrés dans la réalité à regarder les autres et à essayer de comprendre leur malheur… et leur cruauté. Je suis l’enfant d’une humanité qui s’étoufferait elle-même tellement la honte la submerge de si peu s’écouter, d’être si souvent contrainte de faire des compromis qui défit la logique du bon sens.

Je suis l’enfant d’un monde de mensonges et le plus vif de ceux-ci est la démocratie.

L’équation est simple, pour soumettre un peuple à l’esclavage, et j’exagère à peine, il suffit de lui donner l’illusion du choix. Étendez sur la table des mets avariés et demandez à vos hôtes de choisir, ils mangeront « les moins pires », et ce, même si le plus sublime des repas se trouve dans le réfrigérateur : soit vous n’en aurez pas parlé, soit vous les aurez convaincus, à tort, que celui-ci est poison.

C’est exactement ce que le gouvernement actuel fait.

Continuer la lecture de « La démocratie selon Folio Mentol »

Extrait 2 de l'épisode 6 de D.U.A.M.

NARA
Nous nous connaissons, indirectement.

OMACO
(ne quittant pas son livre et son repas)
Continuez, vous m’intriguez.

NARA
C’est vrai que vous faites toujours trois choses en même temps…

OMACO
J’essaie de me tenir éveillé, ce monde est ennuyant.

NARA
Vous êtes exactement comme dans son récit.

Un sourire en coin se dessine sur le visage d’Omaco et pour une fois, il quitte son livre.

Continuer la lecture de « Extrait 2 de l'épisode 6 de D.U.A.M. »

[Poème] La face cachée de la lune

Cette erreur
Cette peur
Elles s’effritent

La lune se perd
Si du haut de son hymne elle se cache du soleil
Évitant l’éveil

Continuer la lecture de « [Poème] La face cachée de la lune »

[Poème] Comme toi

Le soir, lorsque je tombe
Ils m’habitent
Ils me veulent

Les réflexions s’enclenchent
J’en tremble, j’en pleure
D’autres fois, c’est la haine qui me prend

Me pénètre
Me supplie
M’enivre

Je me défends
Construis des murs, des barrières
Contre mes envies, mes sens à l’envers

Continuer la lecture de « [Poème] Comme toi »

[Poème] Tant d'années ont passé

Je regarde derrière-moi
Souris

Toutes ces années
Ces milliers d’années
De doutes, de peurs
De folie

J’ai fait violence à la vie
Aux êtres qui m’étaient chers
À moi-même
J’ai vécu à l’envers de la vérité

À l’envers de moi

Continuer la lecture de « [Poème] Tant d'années ont passé »

[Court texte] Qu'est-ce que ça changerait ?

Qu’est-ce que ça changerait que je te dise que j’ai encore pleuré, que je pense encore à toi ? Oui, dis-moi l’ami, qu’est-ce que ça changerait que je te raconte à nouveau mon imbécile d’amour à l’aide d’une autre chanson improvisée ou d’un autre poème bien vulgaire et salace, comme tu les aimais ?

Prends-moi dans l’artère
Celui du coeur ou juste, par-derrière
J’suis coupable et tu dois me punir
Sauve-moi des femmes, bel ami, belle satire

Continuer la lecture de « [Court texte] Qu'est-ce que ça changerait ? »