Eddouard Dugranger, le père d'Edmond la terreur

Pour Eddouard Dugranger, il n’y a rien de plus important que l’honneur. Contrôlant et détestant toutes formes « d’excentricité » (voire de personnalité), il laisse rarement sa famille s’exprimer ou décider de quoi que ce soit, toujours inquiet qu’ils en profitent pour lui faire honte. Son fils Edmond et lui passent énormément de temps en querelle pour cette raison, celui-ci tentant tant bien que mal d’exister, refusant de se taire et de devenir le petit chien docile à son papa.

Continuer la lecture de « Eddouard Dugranger, le père d'Edmond la terreur »

[Poème] Tes soupires

Fataliste
Tu dis que les jours se succèdent
Critique, analyse, tris, fuis
Au lieu de réellement vivre

Tu t’ennuies
Tu ne rêves que de voyage
Sans même connaître ce qui t’entoure…
Sans même te connaître

Tout ce qui est loin te semble plus familier
Te rassure
Te console
Te séduit… du moins, jusqu’à ce que tu y sois

Continuer la lecture de « [Poème] Tes soupires »

Inventez, répandez, détruisez

Parlez
Allez-y
Amusez-vous
Inventez, répandez, détruisez.

Tous ces mots trahis
Gaspillés
Dangereux
Quelques taches sur la vie qu’on se plaisait à rêver

Circule les rumeurs
Sans véritable communication
Un monde d’êtres fermés
Pour mieux fuir et oublier

Applaudissons-nous
Humanité
Usine à promeneur solitaire
Usine juste bonne à se taire

Quelque chose germe
En toi, en moi
Chaque mot fait son chemin
Jusqu’à ce que…

Arrêtez
Arrêtez
Les mots ne sont pas faits pour ça
Expliquez-moi

Vous ne le ferez pas
Je resterai si, je resterai ça
Je resterai du blablabla
Du vent

Du vent, que pour vous
Je vous laisse votre joie
Votre vie
Hallucination collective

Si je reste, ce ne sera que d’autres mots sacrifiés

En attendant…

Vos mots
Je les contournerai
Je sourirai
J’essayerai

Garder la tête haute
Pendant que vous me diaboliserez
Juste histoire de respirer
Quelque chose de plus vrai

Arbu

Dominic Fortin-Charland
5 octobre 2011