Adieu travail de nuit, rebonjour la vie !

Voilà, voilà, aujourd’hui demeure historique dans le petit monde de mon imaginaire perturbé : il s’agissait de mon dernier quart de nuit. À partir de maintenant, je recommence à vivre de jour, parmi la majorité des vivants, debout aux heures du Québec et non synchronisé à celles du Japon ! Adieu fatigue extrême, aussi physique que mentale, à dormir souvent quatre heures par « jour », à l’envers du cycle biologique… et du bon sens.

Ces six mois plutôt décalés terminés, je me suis écroulé dans le lit, incapable de bouger, le corps totalement absent, faisant grève après avoir résisté aussi longtemps. Bouger le moindre doigt devenu pénible, je restais là à rêvasser dans un état presque comateux, à moitié conscient d’être encore en vie malgré l’envie de vomir.

Bref, je rêvassais que j’ai passé ma vie à fuir les emplois salariés, entrepreneur et travailleur autonome dans l’âme… et qu’en fait, si j’ai gardé cet emploi aussi longtemps, ce n’était pas seulement pour l’argent !

Même s’il demeurait avant tout assez éprouvant et contraignant, absent en terme de qualité de vie, il y avait de la musique et un isolement presque complet pendant huit heures… parfait pour avoir d’innombrables idées pour des projets et des histoires ! C’est là que j’ai répondu à la majorité de mes questionnements en rapport à la nouvelle version de la série de Folio Mentol, dont certaines étaient en suspens depuis plusieurs années.

Continuer la lecture de « Adieu travail de nuit, rebonjour la vie ! »

Un court message fort anodin sur la réécriture de poèmes

Comme vous l’avez sans doute remarqué (à moins de vivre dans un monde parallèle de pandas ninjas apothicaires ou de licornes lycanthropes), je publie beaucoup de poèmes ces temps-ci, essentiellement de nouvelles versions de poèmes datant de plusieurs années. En fait, je tâche d’avancer quotidienne le recueil en retravaillant une sélection d’écrits qui n’ont pas trop mal vieillis et qui s’accordent bien avec l’univers de Folio Mentol.

Continuer la lecture de « Un court message fort anodin sur la réécriture de poèmes »

Idées de titre pour le conte sur Carnaxe !

Comme je l’ai précisé lors de la publication de la version bêta du conte sur le passé de Carnaxe (et parallèlement, celui d’Evka), j’hésite entre plusieurs titres. En plus d’innombrables autres idées (voir le sondage ci-bas), le titre actuel est « le conte du nécromancien » et il fut jadis « le conte de l’enfant qui aimait un peu trop son chien » ! Dilemme, dilemme…

Au final, lequel survivra au long processus de sélection ?

Continuer la lecture de « Idées de titre pour le conte sur Carnaxe ! »

Un nom de superhéroïne pour Pokilla !

Pour compléter la fiche de personnage de Pokilla (pour le roman de Supermoi vs le Maire), il me reste à définir son identité de superhéroïne ! Essentiellement son nom (comme le suppose si bien le titre de cet article) puisque le costume et ses pouvoirs sont déjà déterminés !

Sans plus tarder, je vous partage le résultat de mon idéation de ce matin !

Continuer la lecture de « Un nom de superhéroïne pour Pokilla ! »

Quel titre préfériez-vous pour le futur roman sur Kane Seigni ?

Un premier sondage (l’autre traitant de bleuets ne comptant pas réellement), ça se fête en grand, avec des ballons, du gâteau… et des clowns ! Pour ce faire, le premier sujet sera le roman sur l’adolescence de Kane Seigni (qui rêve de devenir clown, oh le lien tellement formidable… sans commentaire), dont les détails sont disponibles sur la page du projet.

Alors voilà, je vous invite à sélectionner vos trois titres préférés (ou un seul, c’est à votre discrétion) et à m’expliquer pourquoi vous préférez ceux-ci, en commentaire (n’hésitez pas à vous inscrire et à choisir un avatar) ! Merci beaucoup à ceux et celles qui se prêteront à ce petit sondage et qui m’aideront dans mes réflexions noyées par les possibilités !

[poll id= »3″]