Extrait 2 de l'épisode 6 de D.U.A.M.

NARA
Nous nous connaissons, indirectement.

OMACO
(ne quittant pas son livre et son repas)
Continuez, vous m’intriguez.

NARA
C’est vrai que vous faites toujours trois choses en même temps…

OMACO
J’essaie de me tenir éveillé, ce monde est ennuyant.

NARA
Vous êtes exactement comme dans son récit.

Un sourire en coin se dessine sur le visage d’Omaco et pour une fois, il quitte son livre.

Continuer la lecture de « Extrait 2 de l'épisode 6 de D.U.A.M. »

[Poème] Tes soupires

Fataliste
Tu dis que les jours se succèdent
Critique, analyse, tris, fuis
Au lieu de réellement vivre

Tu t’ennuies
Tu ne rêves que de voyage
Sans même connaître ce qui t’entoure…
Sans même te connaître

Tout ce qui est loin te semble plus familier
Te rassure
Te console
Te séduit… du moins, jusqu’à ce que tu y sois

Continuer la lecture de « [Poème] Tes soupires »

"Quelque chose autre part", par Puri

Quelque chose quelque part
Un semblant de bruit
Un astre dépourvu de lumière
Quelque chose sans mystère

Quelque chose autre part
D’intéressant
D’égaré
Parce que je n’ai pas su bouger

Un regard imprécis, distant
Un soupir
Mes pupilles se referment
Une autre journée s’envole

Une autre journée gaspillée

Puri

Dominic Fortin-Charland
9 mars 2012

La règle des trois, par Omaco

Chercher
S’occuper
Une, deux, trois anecdotes en même temps

Apprentissages
Tâches
Entraînements

Peaufiner l’art des armes et de la folie
L’art de connaître
L’art de jouer

En attendant
Blasé
Que quelque chose me bouscule, me réveille

Sans répit
Une, deux, trois, s’éparpiller pour combler ce quotidien
Ce bruit des gens qui passent et parlent
Ce bruit qui m’empêche de rêver

Puis te rencontrer, Folio Mentol
Comprendre que la règle de trois n’a plus aucun sens

Je t’ai trouvé, mon ennemi
Celui qui peut vaincre ma lassitude, mon âme et ma chair

Ta folie contre la mienne
L’élève contre son maître

Je ferai partie de ta belle et longue histoire
Tu me battras, tu grandiras

Je resterai le même
En attente d’un nouvel élève, d’une nouvelle folie
De l’intensité d’un nouveau combat
De moi, juste là, présent, sans détour, riant, criant

Déchirant
Vivant
Vrai
Complètement dément

Passer ma vie à m’entraîner
Pour quelques moments de paroxysme, d’apogée
Comme si parmi l’univers
Je n’attendais que la naissance des étoiles

Ou les éclipses
Les éclipses…
Celles de nos rencontres

Omaco

Dominic Fortin-Charland
12 février 2012