Sans temps ni sens, poème écrit dans la peau de Maius

Déjà si longtemps
Trop longtemps
Depuis ton dernier sourire

Je cherche les mots
Un style, une allégorie, la moindre originalité pour lui rendre hommage
Mais c’est vain…

Continuer la lecture de « Sans temps ni sens, poème écrit dans la peau de Maius »

« L’horloge sonne », version 2

L’horloge sonne.

Mes doigts immaculés de sang me demandent de l’arrêter, d’en finir, mais ma femme demeure aussi belle que lors de notre première rencontre. Cette réalité me rassure, je m’y accroche ; je lui demande une dernière danse chaque fois que la vie m’accorde un nouveau jour.

Elle me répond qu’elle ne peut plus danser, triste, sévère, comme si je devais me souvenir de ses jambes handicapées.

Continuer la lecture de « « L’horloge sonne », version 2 »

Le conte du nécromancien, version bêta !

Vous ne rêvez pas, j’ai bel et bien changé le nom du conte « de l’enfant qui aimait un peu trop son chien » par le conte « du nécromancien » ! Je ne suis pas encore certain de garder ce deuxième choix de titre puisqu’il en révèle peut-être un peu trop sur l’intrigue (sans pour autant gâcher la surprise finale, amenant même sur une fausse piste).

Quoiqu’il en soit, voici le passé de Carnaxe, pour qui le deuil était inconcevable, et celui d’Evka, pour qui la mort n’était qu’une autre des douces couleurs de la vie !

Continuer la lecture de « Le conte du nécromancien, version bêta ! »

Julianne Seigni, fiche du personnage

Julianne ne rêve plus depuis longtemps, le temps l’ayant rendu terre à terre. Elle profite plutôt de chaque instant de cette vie qu’elle sait précieuse et fragile… très fragile. Veuve depuis déjà vingt ans, son mari décédé subitement d’un arrêt cardiaque quelques mois après leur lune de miel, elle comprit le sens de la fatalité. Au début, Julianne pensa forcer ses retrouvailles avec sa flamme jumelle, ne réussissant pas à faire son deuil, de plus en plus déprimée, mais le destin lui envoya Kane, son filleul. Elle avait à présent une raison de se prendre en main : son frère et sa femme venaient de perdre la vie dans un accident de voiture et leur fils n’avait plus qu’elle, sa tante qu’il connaissait à peine.

Continuer la lecture de « Julianne Seigni, fiche du personnage »

Annesse Boisjoli, fiche du personnage

Annesse rêve d’un monde meilleur et elle agit en conséquence. À cinq heures tous les matins, dès que son cadran laisse jaillir sa chanson préférée, La petite fille à onze doigts par un dénommé Nonoco, elle ne pense qu’aux autres, qu’à des moyens d’apporter un peu plus de bonheur dans leur vie.

Organisée, Annesse ne s’oublie pas pour autant ; elle pratique toutes les disciplines qui l’intéressent, telles la natation, la lecture, la cuisine et sa collection d’insectes. Il s’agit de la plus grosse du pays puisqu’elle a été commencée par ses arrières grand-parents, leur descendance vouant un très grand respect aux traditions. D’ailleurs, voilà la valeur la plus importante aux yeux d’Annesse, la famille.

La jeune femme voue également un certain intérêt pour la mort.

Continuer la lecture de « Annesse Boisjoli, fiche du personnage »