Brève tentative de comprendre l'humanité…

Je propose aujourd’hui une lettre écrite en 2009 dans la peau de Folio Mentol.

À l’époque, je pensais créer le blogue de Folio Mentol, un blogue dans lequel il aurait commenté plusieurs faits de l’actualité et de l’humanité en général. Ce texte est l’un des prototypes d’introduction à ce dit blogue qui a finalement été intégré aux projets en rapport à Cécile Legrand !

Continuer la lecture de « Brève tentative de comprendre l'humanité… »

Trois fois

Trois fois.

Seulement trois.

Peut-être deux…

À part moi, qui se souvient du nombre exact de fois où il a pu bien se mouvoir dans la salle de bains, la lumière grassement allumée ? À part moi, qui restait toujours dans les ténèbres pour ne jamais se croiser dans un miroir ou pire, être vu ? Déjà que je devais endurer les néons de l’école et la lampe tamisée des soupers de famille… Je mangeais de plus en plus vite et j’ai rapidement abandonné l’école.

Continuer la lecture de « Trois fois »

Folio Mentol dans le roman de Supermoi ?

Folio Mentol sera bel et bien présent dans le roman Supermoi vs le Maire, celui-ci ayant décidé de tester le superhéros (et même, de le conseiller, lui apportant une vision différente de la méchanceté, une vision plus adulte).

Continuer la lecture de « Folio Mentol dans le roman de Supermoi ? »

Mathias l'Écarlate, le superhéros légendaire

Superhéros sanguin, pourvu d’un courage et d’une fougue démesurée, Mathias l’Écarlate ne sous-estime jamais l’impact d’une bonne blague. À l’aise avec les mots autant qu’avec ses poings et ses pouvoirs extraordinaires, habitué aux situations extrêmes, sa confiance lui permet de ramener un peu de bonheur au coeur de n’importe quelle tempête. N’est-ce pas là la principale différence entre un héros et un superhéros, l’espoir qu’il sait faire revivre, même quand tout semble perdu ?

Continuer la lecture de « Mathias l'Écarlate, le superhéros légendaire »

Sondage pour le nom d'un superhéros légendaire !

Dans Supermoi, il y a un superhéros « fictif » qui a inondé les médias, ayant maintes aventures en films, en bandes dessinées et en dessins animées !

J’ai ajouté des guillemets à fictif puisque ce superhéros se base sur Mathias l’Écarlate (dont le destin est lié avec celui de Kane Seigni, mais ça, c’est une autre histoire), un héros légendaire qui a déjà existé (dans l’univers de Folio Mentol, bien sûr)… mais ce fait, tout le monde ou presque l’a oublié, sauf un certain bédéiste, à quelque part dans son subconscient.

Je publierai mardi un article plus détaillé sur celui-ci, mais pour l’instant, je m’interroge sur son nom de superhéros et je vous invite à voter pour vos idées préférées !

Pour vous aider à choisir (parce qu’il faut bien un peu d’informations), notons simplement son caractère explosif, Mathias détenant une puissance phénoménale, mais bestiale ! Il doit contrôler de peine et de misère un démon qui vit en lui (ou un dragon ou encore, une bête mythique, selon la version de ces récits) pour pouvoir maitriser ses pouvoirs de superhéros !

Plus de détails après-demain ! Pour l’instant, le sondage !

🙂

[poll id= »15″]

L'exception, poème sur Soha et Aelolif

Sur l’aurore de tes lèvres
Des mots égarés
Un mystère bien doux
Vite nié

Oh reine des enfers organisés
Voilà ton unique souffle de sincérité
Toi qui d’habitude, d’un seul ordre
Anéantis l’humanité

Ma chère et diabolique Soha
Sur l’aurore de tes lèvres
Des mots pourtant oubliés
« Ne le tuez pas. »

Continuer la lecture de « L'exception, poème sur Soha et Aelolif »

Pratique d'anglais numéro 2 : Your demon / Ton démon

Ma première écriture en anglais dans la peau de Folio Mentol ! Je l’ai ensuite traduite en français, ce qui donna Ton démon qui t’attend. Pour ce qui est de la version anglaise présentée ci-dessous, comme d’habitude, n’hésitez pas à commenter et à me corriger !

Je suis là pour m’améliorer !
Continuer la lecture de « Pratique d'anglais numéro 2 : Your demon / Ton démon »

"La limace et le chat perdues entre deux mondes", par Denden

Un chat
Entre deux terres et une simple date
Abrite une limace
La protège

Continuer la lecture de « "La limace et le chat perdues entre deux mondes", par Denden »

"Ton démon qui t'attend", par Folio Mentol

J’aime dormir. J’espère que les cauchemars ne cesseront jamais parce que chaque fois qu’ils atteignent leur paroxysme, tu apparais, souriante, belle, pour me calmer et m’embrasser. Chaque fois, tu prends soin de moi. Chaque fois, tu me sauves, tu apparais lorsque le cauchemar me dévore.

Chaque fois, je me réveille et tu n’es plus là.

Je retourne dans cette vie, sans toi, en attendant de pouvoir à nouveau dormir… encore et encore, jour après jour. Je te l’avoue, je deviens fou de t’attendre dans cette « vraie vie ». Je pense créer l’apocalypse juste parce qu’ainsi, tu me rejoindras comme dans ces cauchemars et tu m’embrasseras pour vrai. Tu me calmeras et nous sauverons le monde de ma propre impatience. Je t’aime mon ange, je t’aime…

Je t’aime peut-être un peu trop…

Ton démon qui t’attend,
Folio Mentol

Dominic Fortin-Charland
9 février 2012

"Deux hommes", par Scios

Deux hommes
Deux guerriers
Se languir
D’un premier baiser

Son corps contre le mien
Ses tatouages d’épines et de fleurs
Mes cicatrices de combats oubliés
Ma froideur, sa chaleur

Ma chimère se dressant
Grand, beau, confiant
Mes lois déjoués par ton sourire sincère
Mon ironie mise à l’épreuve

Ne plus vivre sans réelle passion
Impatient
En lui, me découvrir
Apprivoiser le calme, la paix, loin de ma violence d’antan

Tout bas
M’inventer des histoires
Sur un premier baiser
Sur un amour avoué

Je rêve
Benjamin et Scios réunis
Mon Benjamin
Mon ami, mon…

Les enfers se dressent entre nous
Deux hommes à la guerre
Un par terre, mourant
Benjamin… SAUVE-TOI !

Ce démon, le rictus de son sourire
Ce sang sur ma gorge
Le supplice de te voir pour la dernière fois
Mon doux secret, inavoué

Tu te dresses devant lui
Tu laisses éclore tes masses en forme de fleurs
Chaque pétale formant une lame
Ce démon rit, un homme l’affronte

Benjamin, la beauté, l’ultime beauté
Fou de rage, acharné, sanguinaire
Criant mon nom, son amitié, son amour
M’interdisant de rendre l’âme

Je t’obéis mon ami, je t’obéis
Je ne peux faire autrement
Si tu ne peux te résigner à fuir, tue-le
Tue-le et embrasse-moi, j’ai froid

Tes fleurs d’acier ne l’atteignent pas
Rien ne l’atteint
Ce démon se lasse de nous, te blesse
Se prépare à m’achever

Benjamin, toujours pieds nus, bohème
Tes deux masses voltigeant vers lui
Tu fonces
Cette épine dissimulée entre deux orteils

Une dernière utopie
Ma vue s’embrouille
Benjamin, sauve-toi…
Je perds connaissance

Lorsque j’ouvre les yeux
Je te retrouve, couché à mes côtés
Couvert de sang, les yeux crevés, les tatouages arrachés
Souriant

Le corps du démon, raide, empoissonné

Tu t’approches, m’embrasse
La mort ne t’effraie pas
Aucune peur ne t’habite
De mes dernières forces, je t’enlace

Sans te faner
Tu t’éteins
Notre sang se mélange
Je n’ai plus à me battre

Je te rejoins

Scios

Dominic Fortin-Charland
18 mars 2012