Le conte de la fée parmi les orgres, version alpha 2.0 !

Voici une nouvelle version du conte de la fée parmi les ogres (vous pouvez la comparer avec l’ancienne version qui est ici) ! Je ne suis toujours pas sûr pour la fin, d’où le fait de l’emploi du terme « alpha » ! Tout peut encore changer ! Je pense la raccourcir, entre autres…

Continuer la lecture de « Le conte de la fée parmi les orgres, version alpha 2.0 ! »

Le plus périlleux des combats, brouillon de la déclinaison absurde avec Dami (et Boniface, Rabi, Vlad, Ennori et Ferbine)

La taverne est remplie de mercenaires plus durs à cuir les uns que les autres et l’alcool coule à flot pour célébrer les victoires ou accepter les défaites. C’est le chaos total, mais l’ambiance reste festive.

Soudain, le plus dur à cuir de tous les durs à cuir, LE guerrier, Dami Zan, entre dans la taverne. Tout le monde est surpris et se retourne vers lui, bouche bée… tout le monde le croyait mort.

Continuer la lecture de « Le plus périlleux des combats, brouillon de la déclinaison absurde avec Dami (et Boniface, Rabi, Vlad, Ennori et Ferbine) »

Le plus périlleux des combats, avec Dami, Enniro et Koa !

Je suis en train d’écrire une nouvelle déclinaison pour le scénario de base du court-métrage un peu décalé Le plus périlleux des combats. Il s’agit cette fois d’une version avec Dami Zan dans le rôle du guerrier épique, Enniro dans celui d’Arti le triste (Enniro étant l’un des noms d’Enrico Toupin) et Koa (alias Jaune), dans le rôle du vieil ami fort cocasse !

Continuer la lecture de « Le plus périlleux des combats, avec Dami, Enniro et Koa ! »

Le conte de la fée parmi les orgres, version alpha !

Voilà, j’ai accompli ce que je n’avais pas fait depuis trois ans : écrire un conte !

Celui-ci raconte de manière imagée la première rencontre entre Dami Zan (le phénix) et Azza (la fée), une rumeur voulant que l’un soit invincible et que l’autre soit mourant, mais que tous les deux aient quelques démêlés avec des ogres… ou plutôt, avec eux-mêmes.

Continuer la lecture de « Le conte de la fée parmi les orgres, version alpha ! »

Dami, narrateur du récit de Supermoi

Aujourd’hui, une petite réflexion sur la narration utilisée dans Supermoi vs le Maire !

Au début, je pensais écrire à la première personne avec Enrico Toupin (Supermoi) en guise de narrateur, mais j’ai vite changé d’idée pour me rapprocher davantage des particularités du conte… ou plutôt, de la fable.

En fait, la narration à la troisième personne, avec le point de vue interne de Dami Zan, me permettra de suivre les faits et pensées d’autres personnages tout en restant subjectif ; Dami étant un narrateur assez coloré aimant commenter et surprendre, prenant toujours le temps d’approfondir l’opinion et les raisons de tous les personnages impliqués.

Continuer la lecture de « Dami, narrateur du récit de Supermoi »

Pourtant

Le froid
Ils me parlent d’impossible
Rarement de possible
Entre eux, ils se croient

D’autres pierres lancées
D’autres allégeances stigmatisées
D’autres pions sans conviction
Venus détruire

Pourtant
Ils dansent quelques fois
Se contredisent
Y pensent, parfois

Mais même lorsque l’homme en mourra
Ils garderont leur fierté
Celle de servir le vide
À perpétuité

D’autres pierres lancées
D’autres possibles tués
Quelques miettes de rien
Qui affament au lieu de vivre

Si seulement ils savaient
Ce qui se cache derrière ce rêve
Plus vrai que leurs présomptions
Moins froid que la réalité

Dami Zan

Dominic Fortin-Charland
7 février 2012

La fièvre

Le plafond de la chambre
Quelques chaos ici et là
Des semaines d’ordre, d’amertume
Un peu trop loin de la lune

Mon corps crispé qui ne doit pas se lever
Un combat
Sans rime
Sans compassion

Plus facile
De détourner, de mentir
De dire que j’ai de la fièvre
De m’enfermer contre mon gré

Plus facile
De détourner, de mentir
Plutôt qu’avouer que je ne dois pas sortir
De ce lit, de ces murs

Tu m’attends
Je reste là
Je te déçois
Je me déchire

Mais si je sors, je meurs
Mon esprit vagabonde
Me demande de me noyer
De dix mille façons, pour dix mille raisons

Je dois rester dans ce lit
Jusqu’à ce que la rage se calme
Jusqu’à ce que le monde s’arrête
Jusqu’à ce que la honte m’écrase

La honte d’être malade, autrement
Loin de la compréhension
Des regards
À quelque part dans ce qui reste de moi

Un combat
Dans cet univers de braises
Où il faut sans cesse se surpasser
Choisir

Où l’évolution est reine
Ce basculement, cette vitesse
Ces amours à double tranchant
Ces amitiés devenues du vent

Cette fatigue
Cette colère
Contre eux, contre la vie, contre moi
Son regard qui n’est plus là

Un combat
Sans héros
Sans ennemi
Seul contre la mort, contre l’envie

Me relever trois heures plus tard
Triomphant
Sans fierté
Me dire que je dois ressaisir ma vie

Je sais…

Tu m’as attendu, prête pour une belle journée
J’étais occupé…
Tu es habituée
Tu es fatiguée

Cette fièvre d’avoir trop aimé

Je retourne dans mon lit
Cette fois, pour dormir

Dami Zan

Dominic Fortin-Charland
23 mars 2011

Sans

Une feuille d’automne tombe sur le ciment
Sans mémoire, sans avenir
Qui s’offre en spectacle une seule et unique fois
Parmi des milliers d’autres

Des regards qui cherchent l’amour
Dans les cicatrices d’un homme hagard
Qui chuchote
« Une dernière fois, si vous le permettez »

Comment se sentir aimée
Perdue au milieu de ses cendres, des rêves et de sa volupté
Chercher une lueur, une présence
Dans le regard songeur d’un guerrier

Un moment parmi tant d’autres
Doux et cruel
Qui demande sans recevoir
Qui prend pour dire au revoir

« Adieu »
Les regards, paniqués, veulent le retenir
Malgré son amour, l’homme part
Regardant les feuilles tomber, au loin

Dami Zan

Dominic Fortin-Charland
21 mai 2011

D.U.A.M., épisode 1 !

Déconnexion, la fuite d’une vie pour en débuter une nouvelle.

Dans ce premier épisode, Dami erre dans les rues, depuis peu sans-abris. Malheureusement pour lui, les lois sévères du gouvernement d’Omaco l’empêche d’être dehors après le couvre-feu et un policier, Terry Samson, décide de l’arrêter. Un ange gardien fort inquiétant viendra modifier le cours des événements…

Je vous invite bien sûr à laisser vos commentaires ici, je suis à l’écoute et ouvert à l’amélioration ! Il s’agit d’ailleurs de la troisième version du texte ! Par rapport à l’ancienne, il y une scène de plus (celle de Bobino en territoire ennemi) et plusieurs autres ont subi des modifications (que j’espère être des améliorations, je crois les doigts) !

Vous m’en donnerez des nouvelles !

Merci beaucoup et bonne lecture !

🙂

Timidement,
Dominic