Aperçu brouillon du prologue de Supermoi vs le Maire !

Il était une fois un enfant comme vous et moi, incapable de s’endormir, inquiet pour le sort du monde, blotti contre son ours en peluche. Des tonnes d’images lui trottaient en tête : tous les jours de nouveaux drames, de nouvelles apocalypses annoncées à la télé… tous les jours de nouveaux cauchemars.

La troisième guerre mondiale, le nucléaire, la couche d’ozone, les abeilles tueuses, les théories de fin du monde de presque toutes les religions… et cet Edmond Dugranger qui lui taxait sans cesse son déjeuner.

En vérité, pas besoin d’écouter les nouvelles pour avoir peur !

Enrico Toupin, notre futur héros, la connaissait bien la violence : il allait à l’école. Ça peut paraître anodin écrit de cette façon, mais certaines écoles échappaient et échappent toujours à toutes lois avec leur cour extérieure transformée en terrain de luttes et leur armée de brutes incomprises en colère.

Continuer la lecture de « Aperçu brouillon du prologue de Supermoi vs le Maire ! »

[Poème] Comme toi

Le soir, lorsque je tombe
Ils m’habitent
Ils me veulent

Les réflexions s’enclenchent
J’en tremble, j’en pleure
D’autres fois, c’est la haine qui me prend

Me pénètre
Me supplie
M’enivre

Je me défends
Construis des murs, des barrières
Contre mes envies, mes sens à l’envers

Continuer la lecture de « [Poème] Comme toi »

Edmond Dugranger, la terreur de l'école

Que dire d’Edmond ? Cette terreur d’à peine dix ans, cet amalgame de mauvais coups et d’envolées lyriques…

Pas un jour ne passe sans qu’il ne joue aux brutes pour démontrer que c’est lui qui mène et que personne ne lui marchera sur les pieds. Intelligent, l’esprit vif, Edmond ne peine pas du tout à manipuler et à inventer n’importe quelle histoire pour se sortir de n’importe quelle situation. Haineux, le jeune garçon sait quel mot utiliser pour blesser, ainsi qu’où frapper.

Continuer la lecture de « Edmond Dugranger, la terreur de l'école »

Constance Toupin, la mère d'Enrico (Supermoi)

Lorsque Constance portait Enrico en son ventre, elle fit assailli d’innombrables cauchemars, angoissée à l’idée d’élever son fils dans un monde si enclin aux mensonges et à la cruauté. En fait, son enfance lui ayant laissé des souvenirs difficiles à oublier, comme à pardonner, elle se hanta longtemps en se demandant ce qu’elle ferait si jamais Enrico subissait le même sort qu’elle, s’il était rejeté…

Continuer la lecture de « Constance Toupin, la mère d'Enrico (Supermoi) »

Ces étoiles, loin d'ici

Poème écrit dans la peau de Sonata Amme, aujourd’hui, le 19 mai 2012.

Les étoiles dorment
Loin de moi
Loin d’ici
Maladroitement, péniblement

Les étoiles dorment
En moi
En chacun de nous
Maladroitement, péniblement

Leurs cauchemars me rendent folle
Cette souffrance, cette violence
Ce sommeil que nous avons obligé
Ces humanités jetées dans l’espace…

Continuer la lecture de « Ces étoiles, loin d'ici »