Trois fois

Trois fois.

Seulement trois.

Peut-être deux…

À part moi, qui se souvient du nombre exact de fois où il a pu bien se mouvoir dans la salle de bains, la lumière grassement allumée ? À part moi, qui restait toujours dans les ténèbres pour ne jamais se croiser dans un miroir ou pire, être vu ? Déjà que je devais endurer les néons de l’école et la lampe tamisée des soupers de famille… Je mangeais de plus en plus vite et j’ai rapidement abandonné l’école.

Continuer la lecture de « Trois fois »

[Poème] P'tit gars

P’tit gars
Ta tête tourne, as-tu perdu le Nord ?
Chaque jour, t’es à terre
Pis tu préfères te taire

Tu m’inquiètes
Avec tes cernes pis ta valise toute faite
Ta mère pleure chaque soir
Comme si t’étais déjà mort

T’avais des rêves, des idéaux
T’avais un monde à sauver
Tu me faisais peur tellement t’était passionné, que t’étais vrai
À 13 ans, tu brillais déjà plus que moé

Continuer la lecture de « [Poème] P'tit gars »

Kane Seigni versus Supermoi !

Non non, il n’y aura pas réellement de combat entre Kane Seigni et Supermoi !

En fait, dans cet article, je mentionnerai les différences entre ces deux textes que j’écrirai au courant des prochains mois ! Si l’univers de Kane Seigni se veut pour un public averti, l’oeuvre étant pourvue de photos plutôt choquantes (mais qui portent à réfléchir), celui de Supermoi se veut plus coloré, encré dans l’imaginaire d’un jeune garçon qui veut changer le monde, tronquant les propos et photos crus de Kane pour des dessins d’enfants forts inspirants (et éventuellement, un costume de superhéros) !

Continuer la lecture de « Kane Seigni versus Supermoi ! »

"Une histoire d'hiver", par Dami

Une fois, j’ai souri.

C’était il y a ben ben longtemps, j’étais un adolescent et comme ben des adolescents, j’avais des boutons, je mangeais un peu trop de poutines à la cafétéria et j’avais perdu foi en l’humanité. Pendant que mes amis perpétuaient la tradition en subissant divers cours aussi « palpitants » les uns que les autres, je me promenais en forêt pour prendre une pause de bruits et tenter de calmer ma rage contre toute… pis moi-même.

Comme ben des adolescents (et des adolescentes, ne soyons pas sexistes), je me détestais.

Continuer la lecture de « "Une histoire d'hiver", par Dami »