Semaine d'écriture #1

Je ne serai pas beaucoup sur Internet, je fête ma fin de session avec une semaine constituée seulement d’écriture (et de lectures). Au programme, la fin d’une vieille série qui m’a longtemps hanté, « Dans un appartement miteux » ! Si je n’ai qu’un seul conseil à donner : au lieu de retravailler vos vieux textes, réécrivez-les en entier, ce sera moins long… mais bon, sauver cette vieille série fut quand même un défi intéressant… pour un sadomaso. Ensuite, quelques retouches sur la série du guerrier, l’écriture de 10 courts-métrages absurdes sous licence CC BY-SA 4.0 (qui seront sur jimplose.com), un autre court-métrage plus sérieux et la correction d’un vieux travail de l’ECTQ, le long-métrage « La prostituée et l’écrivain » ! Bref, ce sera encore plus demandant que ma fin de session… Mais au moins, je n’aurai pas besoin de m’habiller pour faire des examens. Arke s’habiller ! La création et la nudité, voilà LE SEUL ET UNIQUE SECRET DE LA RÉUSSITE.

Bon, j’ai encore gâché un autre de mes messages…

En passant #1

Ça c’est bien moi… J’ouvre le chapitre 6 de Fatalité Ambigüe pour le corriger. Je n’aime pas trop l’un des passages. Je le réécris en entier. Puis j’en réécris un autre. Puis un autre. Puis le chapitre en entier qui au final change presque totalement de sens. Et je vais certainement refaire la même chose dans deux mois. Ou tout de suite ! Pourquoi pas ?

Je passe brièvement pour dire que Fatalité Ambigüe est reporté. Mon écran m’a malheureusement lâché et mon autre tue mes yeux assez rapidement (merci yeux sensibles photophobes). Il va falloir que je répare mon ancienne (ce que je suis en train de faire) et que j’en trouve un autre. Ah lala !

Petite mise à jour du défi

J’ai mis à jour l’article sur le défi de publier un texte long chaque mercredi !

Le défi ne commencera pas ce mercredi, mais bien le 2 mai ! Je prends cette décision pour valoriser une certaine qualité puisque les travaux sur cet épisode furent plus ardus que prévu et bien qu’il soit terminé, je souhaite le peaufiner encore un peu ! Certes, j’en fais peut-être un peu trop pour un vieux texte à l’époque écrit rapidement pour m’amuser, mais au moins, j’écris de nouvelles scènes au travers et m’amuse à nouveau !

Voilà, bonne journée et désolé pour le désagrément ! J’invite tout de même ceux et celles qui voudraient lire la version actuelle en tant que beta lecteur ou beta lectrice à se manifester, je l’envoie en privé ! 🙂