Bastien Lavoie, fiche du personnage

Bastien préfère l’intransigeance aux rêves, pourvu d’une patience limitée par son amour du bon sens et sa haine de la paresse. Sa vie, il l’a déjà tracée : il travaillera pour son père dans sa société de tofus prêts-à-servir, puis le succédera lorsque celui-ci prendra sa retraite… et surtout, il mariera Annesse Boisjoli lorsque celle-ci daignera enfin comprendre qu’elle ne trouvera jamais mieux que lui, surtout pas en tournant autour de ce Kane Seigni qui lui inspire qu’un gouffre sans fond, qu’une cause perdue.

Bastien Lavoie, un jeune homme particulièrement arrogant et désagréable ?

Pas exactement, il a surtout une trop grande confiance en son jugement, comme si de sa splendide bouche ne sortait que la vérité, la vérité pure, la seule louable. Il s’est donné le rôle de terrasser l’imbécilité dès qu’elle croise son chemin, ce qui le place très souvent en confrontation avec les bouffonneries de Kane qui s’amuse parfois à ses dépens… mais pas autant que Finale qui le provoque sans cesse pour le sortir de sa bulle de « coincé » et pour le débaucher pour le voir ramper au sol, à ses pieds, complètement détruit et à sa merci. Oui, Bastien est détesté par bien des gens…

Parfois, Bastien se demande ce qu’il souhaite vraiment, si son esprit n’a pas été totalement modelé par ses parents, à un point tel qu’il ne s’en rend même plus compte, suivant leurs pas aveuglement. Venant juste de sortir de l’adolescence, l’élève modèle se demande parfois s’il l’a vécu. Tout son temps libre, Bastien l’a utilisé à s’acharner sur sa quête de notes parfaites et à tenter d’impressionner Annesse en incarnant la droiture au point d’en devenir un petit chien qui lui obéit au doigt et à l’oeil.

Annesse Boisjoli ne l’aimera jamais et il le sait, Annesse Boisjoli n’aime personne.

Bastien commence à se dire que sa vie n’a aucun sens et que Kane n’est peut-être pas si imbécile… Puis, lorsque Finale croise son regard, il ne voit plus celle qu’il appelait la « fille sale qui baiserait pour cinq sous », il voit une femme bien plus intelligente qu’il ne le sera jamais. Cette vicieuse créature a compris son mal-être avant même qu’il ne le ressente ; elle a compris qu’un jour ou l’autre, il changerait de maître pour devenir son chien à elle. Bastien Lavoie, l’homme à la vie toute tracée a besoin de chaos…

Ou plutôt, d’un peu d’amour.