"Plus jamais", par Derrade

Tuer son âme, le mien, le vôtre
Contrôler l’univers d’une seule flamme
Ne plus vous appartenir
Ne plus jamais verser de larmes

Votre jeu à présent clôt
J’exterminerai vos pensées
Vous ne serez plus qu’à moi, qu’à elle
Une armée d’hommes serviles pour ma future reine incomprise

Grandis Soha, mon enfant maudit
Qu’avec toi s’achève la vie
Que meurt l’immortel
Qu’en gémissent ses belles
Dans le feu de la plus cruelle
Pour que plus jamais je ne sois voulue

Pour qu’ainsi, l’univers ne soit plus

Derrade

Dominic Fortin-Charland
23 janvier 2007