"Le départ d'un chat", par Denden

Une gomme à effacer sans tête
Les mensonges d’un perroquet
Un chat sans identité
L’illusion d’une routine santée

Le perroquet comme porte-parole des supposés grands
Un chat dans une ruelle
La petite efface qui pleure les hommes
Une routine exportée, mondialisée

Le perroquet répète, répète, cause l’hécatombe
Une fin du monde lente, un peuple passif
L’argent
La vie s’achète, la vie se jette

Le départ soudain d’un chat
Un sac à dos rempli de rêves
De petites vérités et d’une gomme à effacer
Loin d’une routine sans identité

Denden

Dominic Fortin-Charland
16 mars 2012