Sourire

J’écris souvent des petites choses pour me réveiller l’esprit avant une journée d’écriture. Des fois, ça donne n’importe quoi, des fois c’est moins pire, des fois c’est carrément catastrophique. Je vous laisse deviner de quelle fois il s’agit :

Folio Mentol
Cela fait dix ans que tu t’acharnes à coup de plumes et d’épées. Tu n’as jamais gagné, si ce n’est que des victoires partielles ou amères. Je t’ai vu perdre la face, le goût de vivre, ta santé, tes amis… tu as même perdu ton « inébranlable foi » et pourtant, tu n’as jamais abandonné. Qu’attends-tu exactement ?

Dami
J’aime sourire. Au quotidien, je n’ai jamais envie de rire, je n’esquisse jamais le moindre rictus, mais parlez-moi d’enfers improbables, de fins du monde ou d’un gamin qui se fait battre par ses confrères et je sourirai. J’ai longtemps cru que c’était l’amour ou la foi qui m’animait, qui me plongeait dans des combats impossibles, mais ça n’a rien à voir… Quand quelqu’un me parle d’une situation désespérée, je m’amine, je saisis ma plume, ou mon épée, je marche vers le danger et je souris, prêt à prendre tous les coups et à sauver le monde. Ça n’a rien à voir avec l’amour ou la foi, le cerveau n’est qu’une mécanique comparable à une voiture téléguidée… La mienne est brisée. Je suis un fou de justice qui n’abandonnera jamais et pour ça, il n’y aucun médicament. Je ne crois plus en rien, mais je souris toujours et ce sera amplement suffisant pour accomplir ce que tout héros souhaite accomplir : faire en sorte de partager ce sourire avec quelqu’un, n’importe qui, juste pour ne plus être seul dans mon utopie. Partager ce bref instant de vérité, cet instant où la Terre se soulève à l’intérieur de moi pour accomplir le meilleur de moi-même, c’est ma seule manière d’exister. Peu importe si je gagne ou pas, je veux juste… exister.

Folio Mentol
Si j’avais su que ta réponse serait aussi rébarbative, je me serais abstenu de te poser la question. Mais bon, je connais ce sourire… Dommage que le mien n’existe que pour tout détruire.

Dami
C’est déjà ça, ça reste un sourire… C’est déjà mieux que la solitude.

Folio Mentol
Tu es définitivement complètement fou.

Dami
Ah ! Ah ! Juste assez pour te comprendre.