Mis à jour de textes #1

Plusieurs scènes ont été ajoutées dans la nouvelle version de l’épisode 3 du Guerrier. Si vous avez déjà lu l’ancienne version, vous pouvez simplement lire cet article et sauver d’innombrables minutes à chercher ce qu’il y a de nouveau ! 🙂

Blaike, le barbare au coeur myrtille-framboise, va au côté de Dami, prêt à se battre lui aussi.

MIZZO
Oh, des renforts… Serait-ce le temps d’un autre « retour vers le passé » ?

ZAN
ARG SDKJKLSAJDKLJSKD !

[…]

Il y a bien bien bien longtemps (bon, tout le monde comprend déjà le principe d’un flash-back…), dans l’un des paradis, dans un vaste temple recouvert de divers symboles spirituels parlant des pouvoirs de l’âme. Uzir et sa femme, Ameythiste, méditent en silence en se tenant la main. À cette époque, Uzir avait encore tous ses pouvoirs et bien entendu, il était membre, et chef du Conseil des dieux.

À leur côté, Ciala les protège de toutes intrusions ; le couple étant totalement vulnérable, toute leur énergie concentrée dans un seul but : faire apparaître Dami Zan, son père et Blaike devant eux.

Comme ceux-ci étaient en train de s’entrainer, sur Terre, ils s’en retrouvent un peu perturbés, confus. Zan a bien grandi, et son père a bien vieilli, les traits fatigués, cernés, la santé n’y étant plus du tout.

Blaike est le premier à comprendre, s’agenouillant devant ses hôtes.

BLAIKE
Déesse Ameythiste, Dieu Uzir et dame Ciala, c’est un honneur de faire votre connaissance.

ZAN
Heu, est-ce que ça veut dire qu’on est mort ?

PAPA ZAN
Dois-je dégainer mon épée ?

UZIR
Votre épée l’est déjà, elle est même tendue vers moi.

PAPA ZAN
Ha, pardon. Je ne m’en rends plus compte, c’est l’habitude. Vous savez, UN DIEU A ANÉANTI NOTRE CLAN ! Mais puisque vous me semblez sympathiques et fort appréciables…

Il reluque Ciala d’un regard excessivement séducteur tout en rengainant son épée.

ZAN
N’essaie même pas père, celle-là est pour moi !

PAPA ZAN
Il faudra que tu me passes sur le corps !

ZAN
Je suis prêt à commettre un patricide, même si cela doit gâcher la cohérence de l’ensemble de ce récit !

CIALA
S’il vous plait, restez concentrés…

UZIR
Papa Zan, fiston Zan, et Blaike, que j’ai appelé en renfort puisque vous vous connaissez bien et qu’il fallait bien qu’il y ait quelqu’un d’un peu plus sage avec vous pour freiner vos jeux prépubères, je vous offre mon aide dans votre quête de vérité, et de justice. Mizzo ne doit plus commettre de génocides.

ZAN
Bref, on est mort ou pas, parce que c’est vraiment pas clair…

UZIR
Vous ne l’êtes pas, sinon vous ne seriez pas ici, mais bien dans la prison d’énergie. En fait, comme Mizzo a décimé la majorité des habitants de la planète pour son projet de « races parfaites », je ne peux pour l’instant pas, au contraire de toutes les Terres qui se respectent, m’entourer des milliards de personnes en méditation constante qui permettraient la reconstitution physique dans l’un des paradis, et, pourquoi pas, la réincarnation. Si cette planète n’était pas coupée du reste de l’univers pour des raisons que vous découvrirez lors du final BOUM BING BANG de cette série, je serais la risée des dieux.

ZAN
C’était fort pédagogique tout ça, vous auriez dû être professeur de badminton.

UZIR
Et quoi de mieux pour démontrer mes propos qu’un flashforward dans un flashback ?

ZAN
Un chameau ?

Léger silence face à la blague définitivement pas drôle de Zan, puis place à l’autre scène.

[…]

Des centaines d’années plus tard, et quelques jours avant les événements qui se déroulent dans la trame narrative principale, Nara marche vers des milliers de temples et de gens en train de méditer.

Le responsable des lieux s’approche. Il s’agit d’Aelolif, « l’ange gardien » et protecteur des temples.

AELOLIF
Bienvenue parmi nous dame Nara. Puis-je vous inviter à boire une limonade fraichement pressée ?

NARA
Un vieil homme nudiste à ses heures a sous-entendu qu’en vous forçant un peu la main, vous seriez capable de me réincarner sur Terre. J’ai deux enfants à sauver, puis-je compter sur votre aide ?

AELOLIF
Nous concentrons malheureusement l’ensemble de nos pouvoirs sur la venue des défunts aux paradis… ainsi que sur la création de leur nouveau corps pouvant résister à la pression des prisons d’âmes.

NARA
J’en suis consciente et j’insiste sur le « en vous forçant la main ».

AELOLIF
Il faudrait pour cela forcer celle d’au moins un million d’entre nous. Cette situation me désole autant que vous, ma principale vocation étant d’être ange gardien sur Terre et non ici, cet endroit où personne ne réclame mon aide parce que tout le monde EST BEAUCOUP TROP SAIN D’ESPRIT !

NARA
Heu…

AELOLIF
Désolé, j’ai parfois un peu de mal à gérer CE LIEU BEAUCOUP TROP CALME !

NARA
Je peux le détruire dans une scène hautement dramatique si vous voulez.

AELOLIF
Il vaudrait mieux pas. Vous finiriez condamnée à mort par le Conseil des Dieux, et Dami Zan, qui se mêle toujours de tout, irait vous sauver et de fil en aiguille, vous tomberiez enceinte de lui, ce qui engendrerait le vicieux dilemme de choisir entre la sécurité du nouveau bébé ou celle de vos jumeaux.

NARA
Je m’en fous de ce « Dami Zan », JE VEUX SEULEMENT SAUVER MES ENFANTS !

AELOLIF
C’est inéluctable, tout le monde tombe enceinte de lui. Je suis moi-même son 1 029 432 123e fils. D’ailleurs, c’est grâce à lui tous ces temples ! Uzir lui a donné la mission d’enquêter seulement pour, qu’au fil de leurs aventures, son père et lui enfantent des milliards de fils abandonnés susceptibles d’être assez fragiles psychologiquement pour accepter de méditer en permanence SANS VIVRE LEUR VIE.

NARA
Vous n’avez pas de condoms au paradis ?

AELOLIF
Des quoi ?

NARA
Des sortes de tubes en latex qu’on met sur le pénis, ou à l’intérieur du vagin, pour se protéger.

AELOLIF
Dame Nara, les objets de tortures ne se trouvent qu’en enfer.

NARA
Vous êtes un peu rétrograde de promouvoir le sida, l’herpès, la gonorrhée, la syphilis…

AELOLIF
J’aime sentir L’AMOUR SUR MON GLAND.

NARA
BREF, allez-vous oui ou non m’aider à convaincre vos petits amis à me réincarner sur Terre ?

AELOLIF
Non, cela demanderait des pouvoirs nécessaires au bon équilibre du monde.

Nara commence à trembler…

AELOLIF
Mais si vous voulez, j’ai de la crème glacée à la framboise bleue ?

NARA
(en pleurant)
Mes enfants ne doivent pas vivre ce que j’ai vécu… POUVEZ-VOUS LE COMPRENDRE ?

AELOLIF
J’ai dit, DE LA CRÈME GLACÉE À LA FRAMBOISE BLEUE.

NARA
Arrrrrrgh !!!

Un choc intense se produit et tous les temples sont désintégrés du continuum espace-temps.

AELOLIF
(en disparaissant à son tour avec tous ses comparses)
Mon rôle dans cette série aura été TRÈS BREF.

Mis à part quelques temples au loin, il ne reste plus rien dans les environs. Rien exceptée Nara qui, troublée, confuse, horrifiée, saigne des yeux, des oreilles et de la bouche, et perd connaissance.

[…]

De retour au flashback, Ameythiste, Ciala et Uzir discutent Blaike, Zan et Papa Zan.

ZAN
Nara qui a tué des milliards d’anges, ce n’est pas un peu « too much » ?

UZIR
Il faut ce qu’il faut ! L’auteur a eu des plaintes comme quoi la délimitation de la Terre et des paradis n’étaient pas clairs et il a décidé d’ajouter ses quelques petites scènes pour résoudre la problématique.

ZAN
Nan nan nan, j’aime mieux proposer une autre version de cette scène !

[…]

NARA
Vous n’avez pas de condoms au paradis ?

AELOLIF
Non, nous préférons ressentir toute la saveur de l’amour ! Et de toute façon, le Conseil des dieux a rendu les préservatifs illégaux. Terreur a attrapé l’herpès et il s’est assuré que cela devienne quelque chose de commun pour éviter d’être rejeté de ses pairs. Pauvre petit, il souffre tant de sa solitude !

[…]

Uzir fait semblant de tousser pour interrompre l’histoire.

ZAN
Bon, okay, j’ai mieux…

[…]

NARA
Vous n’avez pas de condoms au paradis ?

AELOLIF
Le quart des anges de ces temples combattent en permanence les maladies transmises sexuelles justement pour accélérer la croissance des peuples et permettent d’augmenter notre population.

NARA
DONC, le quart de votre magie pourrait être utilisé pour réincarner des gens COMME MOI sur Terre si vous étiez assez intelligent pour promouvoir les condoms et d’autres moyens contraceptifs ?

AELOLIF
Nous y songerons lorsque nous serons d’un nombre suffisant. Pour l’instant, je vous avoue que le Conseil boude la question, tout le monde s’est habitué à SE CONSUMMER DE PASSION DANS DES RELATIONS SEXUELLES SANS MOYEN CONTRACEPTIF QUI DIMINUENT LA SPONTANÉITÉ, QUI S’UTILISENT MAL DANS L’EAU… et dont je suis allergique.

NARA
Si vous arrêtiez les génocides de Mizzo, aucune de ses mesures ne serait nécessaire !

Une armée de gardes apparait soudainement avec Terreur à ses côtés.

TERREUR
Madame la pas gentille, vous êtes arrêté pour menaces envers notre bon dieu choupi choux adoré !

NARA
Je ne faisais qu’une constatation !

TERREUR
Elle se débat ! MAITRISEZ-LA AVANT QU’ELLE NOUS ANNIHILE TOUS !

Les gardes obtempèrent…

AELOLIF
Hum, je ne suis pas certain qu’en tant qu’ange, je peux éthiquement vous laisser la traiter ainsi.

TERREUR
Il est complice, abattez-le !!!

L’un des gardes envoie Aelolif valser sur la lune d’un coup de batte de baseball.

NARA
Je déteste ma vie !

[…]

UZIR
Ma version était clairement meilleure !

ZAN
Mais la mienne ne gâche pas la surprise de la finale de cet épisode !

UZIR
Ce n’est pas faux… laissons au public l’opportunité de choisir sa version préférée !

ZAN
Ou d’écrire la leur !

UZIR
Oh ?

ZAN
Oui oui, je viens de décider que ce texte sera sous licence CC BY-NC-SA !

UZIR
Oh, tu parles de cette licence qui permet aux autres de remixer, arranger, et adapter une œuvre à des fins non commerciales tant qu’elle crédite l’auteur en citant son nom et que les nouvelles œuvres soient diffusées selon les mêmes conditions ?

ZAN
Exactement mon cher ami ! Clin d’oeil de complicité !

Il fait son fameux clin d’oeil de complicité.

PAPA ZAN
Moi j’suis juste encore plus perdu. Votre garde du corps est-elle célibataire, OUI OU NON ?

BLAIKE
Et nous, que faisons-nous ici ?

CIALA
Merci Blaike…

BLAIKE
De rien.

UZIR
En résumé, puisque vous détenez tous les trois une constitution particulière, j’aimerais que vous me secondiez dans la recherche des véritables dessins de Mizzo. J’ai l’impression qu’il complote avec Anguz Deuxième le roi des enfers. Il semble avoir perdu la tête et il refuse catégoriquement mon aide.

PAPA ZAN
Ce qui est un tort puisque vous êtes clairement la personne la plus empathiquesque de l’univers !

UZIR
Papa Zan, me lécher le cul ne fera pas en sorte que je vous permette de toucher ma garde du corps.

ZAN
Est-ce que vous le faites à trois des fois ?

AMEYTHISTE
Bon, je pense que nous allons arrêter ce flash-back qui ne mènera clairement nulle part !

ZAN
Tout ce que je ne ferais pas pour que ce soit le dernier et que l’action reprenne enfin !

PAPA ZAN
(triste)
Moi j’aurais bien voulu voir le flash-back de ma mort.

ZAN
On fait un deal, pas de flash-back, mais on va mystérieusement te revoir dans la dernière scène de la série !

PAPA
Okay fils, prends soin de toi pendant les sept épisodes où je serai juste complètement absent !

ZAN
Au revoir papa, à bientôt !

Papa Zan disparaît tranquillement en faisant des tatas. Blaike verse une lame, Uzir soupire.

LE SCÉNARISTE
Bon, j’ai compris, c’était réellement le dernier flash-back. Vous êtes vraiment de mauvaise foi.

ZAN
Victoire !

Il invite Blaike à taper dans sa main en levant la sienne, mais celui-ci ne bouge pas.

BLAIKE
Ne m’en demande pas trop.

ZAN
(tout piteux)
Okay… CHANGEZ DE SCÈNE, JE NE VEUX PAS QU’ON ME VOIE PLEURER !

[…]

De retour au présent.

MIZZO
Maintenant que vous savez de quoi Nara est capable et pourquoi elle doit mourir, je suis prêt pour un deux contre un des plus acharnés pour rétablir l’honneur et l’exactitude décisionnelle des dieux !