Quelques améliorations potentielles pour la série du guerrier

Bien que ce soit une série écrite pour m’amuser, voici quelques une des améliorations que je ferai à temps perdu (ou très bientôt parce que je suis un foutu perfectionniste psychopathe) :

  1. Un meilleur nom (ce qui est ma foi, évident :P).
  2. Une explication plus claire de l’univers, de la Terre, des paradis et des enfers, et des conséquences de la mort. En effet, dans le troisième épisode, de par le passé de Nara, on découvre qu’elle est morte sur Terre, donc qu’elle est à présent dans l’au-delà… mais cet au-delà n’est pas bien défini (quand pourtant, c’est quelque chose que j’ai excessivement travaillé dans la véritable série de Folio Mentol). Ce manque de clarté crée un sentiment de confusion, surtout quand on voit le passé de Dami Zan qui lui ne meurt pas, mais se retrouve tout de même dans l’au-delà sans qu’on sache pourquoi (en fait, il n’y avait pas de temples à l’époque, mais à celle de Nara oui… je me comprends, mouhihihihihi… j’expliquerai tout bientôt). Bref, c’est un détail qui peut sembler secondaire au premier abord vu l’aspect parodique / humoristique de la série, mais pour le besoin des trois derniers épisodes, ce serait important que je l’éclaircisse. Aussi, mentionner ce qui se produirait s’il n’y avait plus de prison d’âmes.
  3. Nara est surpuissante, ce qui ajoute un certain humour… mais ce serait quand même bien que je décrive mieux ses pouvoirs.
  4. Un peu plus de description physique pour les personnages secondaires serait le bienvenu, surtout pour Zuzu et Jourdin qui se ressemblent physiquement (de par le fait qu’ils sont frères), mais pas du tout au niveau de leur gestuel et de leur habit.
  5. L’ajout d’un souvenir commun entre Zuzu et Jourdin, certainement leur arrivée sur la planète Arca (ou Gaïa, ou Azza, selon le personnage qui en parle) avec Uzir et Ciala. Cela introduirait d’ailleurs mieux le personnage d’Aku, ceux-ci le fuyant vers un Nouveau Monde.
  6. Peut-être diminuer quelques égarements lors d’événements clés, exceptés les égarements qui sont bien sûr nécessaire au ton parodique clairement assumée de la série. Peut-être surtout diminuer les égarements qui ne sont là que pour ajouter des jeux de mot (par exemple les jeux de mots à caractères sexuels).
  7. Mieux différencier les noms. Être certain que j’utilise l’Écarlate pour parler de Mathias, histoire d’éviter la confusion avec Mathias. Peut-être utiliser plus souvent le nom de famille de Malias (Le Mal Incarné, un nom aussi cliché que son prénom, oh que oui mes amis) !
  8. Peut-être revoir Sauterelle au côté de Mathias L’Écarlate, dans la toute dernière scène. Un détail, mais bon, j’aime ça les détails.
  9. M’assurer que la perte de conscience d’Azza vers la fin de la série ne passe pas pour une mort lente. On m’a fait remarquer tantôt que ce n’était pas clair, je vais devoir relire ce passage minutieusement.
  10. Ajouter des petites descriptions précises dans certaines scènes. Comme celle où Rabi pousse je-ne-dirai-pas-qui pour lui éviter la mort, ou celle où Malias arrache le coeur à l’un des personnages.