Extrait brouillon numéro 14 de l’épisode 8 de la série du guerrier

NOZANNE
Je l’aime, je suis prête à mourir pour lui… et toi, que ressens-tu pour ta reine ?

MALIAS
Pourquoi devrais-je mourir ? RIEN N’Y PERSONNE NE PEUT NOUS ARRÊTER !

NOZANNE
Mais si elle venait à mourir, détruirais-tu la prison d’âmes au lieu d’accomplir sa désirée destruction de l’humanité ? Anéantirais-tu tous ses efforts juste par amour, juste pour sentir son âme contre la sienne ?

MALIAS
Nous détruirons absolument tout, puis nous vivrons en maître, assis sur vos cadavres humiliés, contemplant le vide, LA PAIX ! Il ne nous restera plus qu’à baiser jusqu’à ce qu’on en meurt !

NOZANNE
L’AIMES-TU ?

MALIAS
OUI !

NOZANNE
Alors comprends qu’elle ne s’arrêtera jamais. Elle nage en pleine folie destructrice, elle te tuera toi aussi si tu ne l’arrêtes pas ! Tu peux la sauver, tu n’es pas qu’une brute épaisse… agis en conséquence !

MALIAS
ARRÊTEZ D’EMBROUILLER MON ESPRIT !