Extrait 6 de l’épisode 8 de D.U.A.M.

JESOM
(tendu, en avançant d’un pas vers Rabi)
Tu as conscience que si tu continues, je vais devoir t’arrêter ?

RABI
(lui souriant toujours)
Je savais bien que toi aussi, tu m’abandonnerais.

JESOM
Rabi, arrête…

RABI
Tout le monde devra bientôt choisir son camp, même toi Jesom.

JESOM
Le seul camp raisonnable, c’est celui de la justice.

RABI
La justice du peuple ou celle d’un gouvernement corrompu ?

JESOM
Rabi, je t’en pris…

RABI
(ne l’écoutant plus, détournant son regard de lui)
Take et moi, dans un monde ouvert d’esprit, nous aurions pu nous aimer.