Sans

Une feuille d’automne tombe sur le ciment
Sans mémoire, sans avenir
Qui s’offre en spectacle une seule et unique fois
Parmi des milliers d’autres

Des regards qui cherchent l’amour
Dans les cicatrices d’un homme hagard
Qui chuchote
« Une dernière fois, si vous le permettez »

Comment se sentir aimée
Perdue au milieu de ses cendres, des rêves et de sa volupté
Chercher une lueur, une présence
Dans le regard songeur d’un guerrier

Un moment parmi tant d’autres
Doux et cruel
Qui demande sans recevoir
Qui prend pour dire au revoir

« Adieu »
Les regards, paniqués, veulent le retenir
Malgré son amour, l’homme part
Regardant les feuilles tomber, au loin

Dami Zan

Dominic Fortin-Charland
21 mai 2011