Justine Pavarotti l'invisible

Dès qu’elle fut témoin de violence et d’intimidation à la maternelle, Justine Pavarotti mit tout en oeuvre pour demeurer invisible aux yeux de ses « camarades », pour disparaître. Elle ne parla que lorsque nécessaire et adapta son apparence au standard des modes, sans aucun excès ou fantaisie.

C’est ainsi que Justine s’évita de subir le même sort que les moins chanceux et qu’elle perdit d’innombrables années, ne vivant que chez elle – bien que ce soit relatif, ayant pris l’habitude de n’afficher aucune personnalité propre. La peur ayant peu à peu pris le contrôle de son esprit !

Sa vie changera lorsque Kalamandra arrivera à son école ! En la regardant affronter l’élite (Edmond et ses sbires) avec force et courage, elle aura envie d’être à ses côtés, de vivre à ses côtés, de se battre à ses côtés même ! Elle redécouvrira tout ce qu’elle s’est censuré à elle-même durant tant d’années !

Justine Pavarotti deviendra une assoiffée de la vie, voulant rapidement rattraper tout le temps perdu !

Elle se découvrira dix mille passions en même temps, essayant de nouvelles choses chaque jour ! Mais surtout, elle se risquera à subir la frénésie des potins, des assauts et des jugements en se laissant tomber en amour ! L’amour, voilà ce qu’elle avait tu le plus toutes ces années, ayant vu en maternelle un garçon se faire tabasser par un groupe de plus vieux, celui-ci se faisant accuser d’aimer un autre garçon.

« C’est mal d’aimer quelqu’un du même sexe que soi ! » lui avait dit sa grand-mère pour lui expliquer leurs agissements. Justine n’était pas d’accord, mais elle se tut pendant des années, troublée, apeurée…

Ce fut ainsi jusqu’à ce jour, celui-ci où Justine Pavarotti demanda à Kalamandra Ladragonne de devenir sa petite amie.