Franze Tekzameya, le riche et arrogant père-poule d'Anna-Lou

Il était une fois une longue lignée de riches hommes d’affaires ayant fait fortune dans la construction de toute sorte. Ils se disaient roi de père en fils, ceux-ci contrôlant presque toute la ville et ses environs. Leur pouvoir était tel qu’en investissant des centaines de milliers de dollars dans la campagne publicitaire d’un maire, il pouvait le faire élire sans le moindre problème ; les gens mordants à l’hameçon, ne s’informant qu’en surface, croyant à ce bien bas marketing de masse.


Le maire oeuvrait ensuite à répondre positivement aux demandes des Tekzameya afin d’à nouveau bénéficier de leur support.

Franze, dernier de la lignée, ne faisait pas exception.

Son talent était tel en affaire qu’il prospéra dans plusieurs marchés en expansion, tels les sables bitumineux et l’énergie nucléaire. Le poids de la société Tekza et fils pesait à présent dans une centaine de domaines différents, Franze s’assurant d’acheter au moins quatre ou cinq entreprises par mois. Une seule chose l’importait plus que bien paraître dans les médias et accroire son insidieux pouvoir : faire plus de profits… du moins, ce fut vrai jusqu’à ce que sa fille vit le jour !

À partir de là, Franze Tekzameya devint le pire papa gâteux qui soit !

Il achetait tout ce que sa petite Anna-Lou voulait au moment où elle le voulait, sans aucune restriction !

Il ne lui disait jamais non !

Franze sombra dans un tel délire que chaque fois que sa femme osait un peu de discipline, il en changeait  Madame Bopha, la mère biologique d’Anna-Lou, dut se battre durant des années pour garder le droit de voir sa fille et lui permettre de conserver les deux noms de famille  ! Franze Tekzameya ne savait respecter que sa fille (et sa propre fortune).

Aux yeux de Bopha, la seule bonne chose que celui-ci accomplit durant toute sa vie, ce fut d’arrêter net le sexisme au sein de la société Tekza et fils, celui qui interdisait la gouvernance aux femmes de la famille. Franze souhaitant bien sûr qu’Anna-Lou lui succède, la préparant chaque jour en ce sens. Voilà comment Tekzameya et fils devint Tekza inc. !

Il était une fois un père qui voulut conquérir le monde dans le simple but de l’offrir à sa fille.