[Poème] Sa scène

Peut-être aurais-tu pu lui sourire
Lui laisser quelques heures
Une chance de te montrer son amour
Son rêve

Sans le connaître, sans raison
Précipitée
Tu lui as arraché coeur et âme
D’une moue avare de dédain

Mais fou, il t’aime quand même
Il attendra patiemment sa scène
Pendant que d’un rictus de faux et d’or
Tu ne vivras jamais la tienne

Un poème d’Akime, à propos de Guan.

Dominic Fortin-Charland
Novembre 2009, nouvelle version le 20 juillet 2012