Mariska Dimanche, l'institutrice d'Enrico (Supermoi)

Éternelle lunatique, la plupart du temps distante et ennuyée, Mariska Dimanche ne possède plus cette douce et belle passion pour l’enseignement, et ce, depuis fort longtemps. Elle continue tout de même d’enseigner de manière presque mécanique, habituelle, n’ayant pas changé son plan de cours une seule fois depuis son entrée en fonction voilà sept ans.

Sa première année semble l’avoir un peu trop secoué, ses rêves se butant à la réalité des écoles publiques sous-financées ! Là-bas, dans des classes trop populeuses et une cour d’école décrépie, les élèves jouent un peu trop bien à la guerre et les professeurs ne peuvent pratiquement pas intervenir, sous peine de se faire poursuivre par des parents mécontents.

« Vous n’êtes pas là pour éduquer nos enfants, vous êtes là pour leur apprendre à lire et à écrire ! »

Mariska Dimanche laisse faire et plus elle laisse faire, plus elle s’éteint.