Opolin Mimosa dans l'imaginaire de Supermoi

Comment rester insensible face à l’emblématique Opolin Mimosa, l’idole de toutes les générations ? Un enfant si poli et posé qui ne s’exprime quasiment que par son regard, ses yeux brillants d’une passion, d’une sensibilité et d’une fougue intellectuelle qui émeuvent en un instant.

Opolin aurait très bien pu se reposer sur ses acquis et faire fortune en se contenant de la télévision, mais il a préféré s’investir dans d’innombrables sports et domaines artistiques, se renouvelant sans cesse avec brio… bien que ses spécialités demeurent le tir à l’arc à dos de cheval et le mime, la précision étant sa principale habilité.

Dans l’imaginaire d’Enrico Toupin, alias Supermoi, Opolin Mimosa est Le Prodige, superhéros capable d’une minutie inouïe dans tout ce qu’il entreprend ! Bien sûr, son arme de prédilection est l’arc, mais il ne s’en sert jamais pour tuer ou blesser, sa justesse lui permettant d’innombrables stratégies.

Son costume ressemble à celui d’un mime tout en possédant une certaine esthétique poétique, presque féérique. Un masque de bal en or massif vient compléter le tout puisque dans l’imaginaire de Supermoi, Opolin Mimosa est milliardaire, l’argent et le charisme étant d’autres de ses « pouvoirs ». Paradoxalement, les deux superhéros combattront ensemble les méfaits du capitalisme, le même capitalisme qui motive chacune des décisions de la compagnie qui gravite autour des talents du jeune prodige.

Opolin Mimosa, le produit d’une multinationale le jour, un superhéros anonyme la nuit !