Qui est Supermoi ?

Du haut de ses huit ans, Enrico Toupin a soif de justice.

Il ne comprend pas et n’accepte pas la cruauté et l’indifférence d’une bonne partie de la société, autant celles dans la cour d’école que celles qui laissent mourir des gens de froid dans la rue pendant que des millions de dollars sont investis dans des choses qui lui semblent totalement abstraites. Pourquoi tout le monde laisse faire, pourquoi tout le monde se tait ? Pourtant, dans les dessins animés qu’il écoute avec son père, des superhéros, il y en a par centaines, alors pourquoi n’y en a-t-il aucun dans la vraie vie ?

Enrico remédiera à la situation.

Par contre, faute de super pouvoirs ou de talents particuliers, ce sera premièrement dans son imaginaire qu’Enrico deviendra Supermoi, le superhéros qui espère terrasser un à un les problèmes de la société ! Il se réfugiera dans son propre univers, univers dans lequel ses proches combattent à ses côtés et dans lequel, tous ensemble, ils ne perdent jamais un combat ! Un monde où les mots peuvent tout changer et où les supervilains finissent toujours par comprendre qu’ils avaient tort de l’être.

La réalité sera tout autre, son père tombant en épuisement professionnel, anéanti, ne parlant de sa vie qu’au passé. Enrico en souffrira énormément et tentera de comprendre ce qui a détruit son père, celui qui était son héros, celui qui se déguisait même en superhéros, parfois, pour amuser sa mère et lui. Cet événement poussera Enrico à s’entêter pour rendre son imaginaire bel et bien réel ! Si même des héros comme son père s’effondrent, le monde coure à sa perte et Supermoi se doit de le sauver !

Enrico Toupin enfilera son costume de bain par-dessus son pantalon, un foulard troué sur ses yeux et d’innombrables ceintures pour tenir ses armes choisies méticuleusement : une épée en bois sculptée par son grand-père, un tuyau de balayeuse métallique capable de se séparer en plusieurs morceaux, des bombes puantes (à n’utiliser qu’en dernier recours, extrêmement efficaces), un dictionnaire parce qu’il cherche parfois ses mots et surtout, son éternel courage face aux injustices de toute sorte !

Un nouveau superhéros est né, autant dans l’imaginaire que dans la réalité.