Ambre Calycantha, fiche du personnage

Ambre aimerait pouvoir rêver comme toutes ces filles que la société décide belles selon des critères plus absurdes les un que les autres (mais implémentées dans nos cerveaux docilement conditionnés). La « beauté », primordiale pour survivre au monde d’aujourd’hui ? La culture de masse chérit les beaux, maudit les autres et oublie tout sens de la relativité et de la véritable beauté ?

Absolument !

Dénuée d’hanches et de seins malgré l’âge adulte qui arrive à grands pas, Ambre s’accepte comme elle est, elle a conscience du danger de la superficialité, mais le regard des autres ne semble pas du même avis. Ambre Calycantha continue de rêver de pouvoirs rêver, la tête perdu dans les nuages, rêvant de voyages, de chaleur, de passions, de grandes histoires d’amour. Et si pour ce faire elle doit fournir plus d’efforts qu’une de ces filles « belles », elle le fera, elle se battra… cependant, elle s’impatiente, souhaitant plus que tout être considérée comme la femme qu’elle est, qu’un homme la regarde avec envie et qu’il lui fasse l’amour à la hauteur de ses envies inassouvies depuis trop longtemps !

Elle envie sa meilleure amie, Annesse Boisjoli, d’être aimé par Kane, Bastien, peut-être même par Marzen et des centaines d’autres gars qui mouraient pour elles si jamais elle osait le demander. Annesse répond à presque tous les standards, elle a l’air d’avoir été conçu pour l’amour et la fécondité, relevant plus du statut de déesse que d’humaine, selon certains. Si Ambre avait son corps, elle sait ce qu’elle en ferait, trouvant l’abstinence de son amie déplacée, ridicule, elle qui a l’embarras du choix.

Certes, à force d’envie inassouvie, Ambre est une bombe à retardement. Elle ne voit plus clair, pensant aux hommes et au sexe de manière de moins en moins saine. Cette attitude l’éloignera peu à peu d’Annesse et l’incitera à s’approcher de Finale et de ses fêtes débridées. Avec sa nouvelle amie et pourvue d’une vision moins étroite de la société, elle dépassera les préjugés pour devenir la femme qui fait tourner les têtes : elle apprendra que la plupart des hommes ne recherchent pas ce qui se trouve dans les magazines, mais bien des femmes uniques, différentes, colorées et qui s’assument.

C’est d’ailleurs lors d’une de ses fêtes qu’elle tombera sur Kane Seigni qui l’avait déjà remarqué depuis longtemps…